129 vues

๐€๐ญ๐ž๐ฅ๐ข๐ž๐ซ ๐๐ž ๐Ÿ๐จ๐ซ๐ฆ๐š๐ญ๐ข๐จ๐ง ๐๐ž๐ฌ ๐ฆ๐š๐ ๐ข๐ฌ๐ญ๐ซ๐š๐ญ๐ฌ ๐ž๐ง ๐ฆ๐š๐ญ๐ข๐žฬ€๐ซ๐ž ๐๐ž ๐•๐ข๐จ๐ฅ๐ž๐ง๐œ๐ž๐ฌ ๐๐š๐ฌ๐žฬ๐ž๐ฌ ๐ฌ๐ฎ๐ซ ๐ฅ๐ž ๐†๐ž๐ง๐ซ๐ž(๐•๐๐†)

Yamoussoukro abrite du mercredi 03 au vendredi 05 Novembre 2021, un atelier de formation des magistrats sur le renforcement des savoirs et des savoir-faire des magistrats en matiรจre de lutte contre les violences basรฉes sur le genre.

A l’ouverture de lโ€™atelier, Monsieur ๐ƒ๐ˆ๐€๐‘๐€๐’๐’๐Ž๐”๐๐€ ๐Œ๐จ๐ฎ๐ฌ๐ฌ๐š, Directeur de Cabinet Adjoint, a exprimรฉ au nom de Madame la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant ๐๐š๐ฌ๐ฌ๐žฬ๐ง๐žฬ๐›๐š ๐“๐Ž๐”๐‘๐„, ses salutations et sa gratitude ร  tous les participants. Avant de prรฉsenter la situation des VBG, qui selon ses termes ยซ semblent sโ€™exacerber tant les faits sont de plus en plus cruels et difficiles ร  supporterยป. Et de dรฉnoncer qu’en Cรดte d’Ivoire ยซIl ne se passe pas plus dโ€™une semaine sans quโ€™un fait de violence sexuelle ou de VBG nโ€™alimente lโ€™actualitรฉ des rรฉseaux sociauxยป.

Cet atelier est une initiative du Ministรจre de la justice et des Droits de lโ€™Homme et le Ministรจre de la Famille, de la Femme et de lโ€™Enfant ร  travers la Direction des Affaires Civiles et Pรฉnales (DACP) et le Comitรฉ National de Lutte contre les Violences faites aux Femmes et aux Enfants (CNLVFE) avec l’appui technique et financier de l’UNFPA, dans le souci de conjuguer leurs efforts dans lโ€™atteinte de cet objectif commun: ยซ Tolรฉrances Zรฉro des VBGยป.