9,477 vues

La 47ème édition de la Journée Internationale des droits des Femmes (JIF) qui est célébrée chaque année dans le monde le 08 mars, a été lancée jeudi 01 février à Abidjan autour du thème national, «Agir ensemble pour l’Egalité: Éradiquer la pauvreté, Renforcer les institutions, Investir dans le futur de la Femme».

A cette occasion, la ministre de la Femme, de la famille et de l’enfant, Madame Nassénéba Touré a expliqué que  cette journée dédiée aux femmes offre l’occasion aux gouvernants de faire le bilan des acquis en matière d’égalité de chance homme-femme dans leurs pays respectifs. En rapport avec le thème, elle a appelé à la solidarité de tous les acteurs à unir leur force pour atteindre une véritable autonomisation des femmes.
« l’éradication de la pauvreté cache, dans le contexte d’aujourd’hui, un enjeu d’égalité qui engage les institutions et exige des financements de grande ampleur » a t-elle signifié.

Poursuivant, elle s’est félicitée de la volonté du président ivoirien Alassane Ouattara d’œuvrer à la promotion des droits des femmes en Côte d’Ivoire avec notamment, les différentes générations du Programme Social du Gouvernement (PS-Gouv) qui met en avant le principe de solidarité et de réduction des disparités contenu dans le Plan National de Développement 2021-2025.
Aussi elle a rappelé les actions de la Première Dame , Madame Dominique OUATTARA marraine statutaire de la JIF qui, dans le cadre de la mise œuvre du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), donne tout son sens au financement par la solidarité pour éradiquer la pauvreté.

 

 

 

Par la suite elle a décliné les grandes articulations de cette édition marquée par des sessions scientifiques avec des colloques et des panels, des actions de solidarité avec des consultations juridiques et psychosociales, des moments récréatifs avec le sport et la culture. Elle a conclu par un appel à tous les acteurs et à toutes les femmes de Côte d’Ivoire à s’impliquer pour faire de cette édition, un véritable pan pour l’autonomisation des femmes.
« Peu importe ton statut social, ta voix compte dans l’amélioration de tes droits, viens donc prendre part à la commémoration de la JIF 2024, qui est la célébration de toutes les femmes sans distinction aucune » a t-elle lancé.

 

 

 

 

Bien avant la ministre, Madame Pascaline Menono, représentant Madame Setcheme Jéromine, représentante Résidente par intérim de ONU-Femmes CI, a réitéré la volonté de toujours accompagner le gouvernement ivoirien pour l’égalité des chances entre hommes et femmes. Pour cela elle a affirmé qu’il est important pour d’augmenter les investissements de manière exponentielle en faveur de l’égalité des sexes et des droits des femmes, de soutenir les mécanisme nationaux en faveur de l’égalité des sexes, ainsi que les mouvements des femmes , pour exercer une plus grande influence sur les décisions prises.
Elle salué le leadership de la ministre Nassénéba Touré qui a permis à la Côte d’Ivoire d’être élue à la vice-présidence du bureau exécutif de ONU-FEMMES.

Cette cérémonie a été meublée par des prestations artistiques visant à sensibiliser les femmes à être engagées pour leur autonomisation. Cette cérémonie a réuni plusieurs personnalités, diplomatiques
politiques ,traditionnelles et acteurs de la promotion du genre. Cette JIF 2024 s’annonce avec de belles colorations.

Profitant de l’occasion, le pagne officiel de la JIF 2024 a été présenté au public par le ministère. Il se décline en sept coloris.

 

 

 

 

 

Instituée par la Résolution 32/142 du 16 décembre 1977 des Nations Unies, la Journée Internationale des droits des Femmes (JIF) consacre chaque année un mois d’intenses réflexions sur la nécessité de créer les conditions les plus idoines pour favoriser l’épanouissement de la femme et sa pleine participation à la vie de l’humanité.