MINISTERE DE LA FEMME, DE LA FAMILLE ET DE L'ENFANT

Accueil > Structures Rattachées > CNLVFE
COMITE NATIONAL DE LUTTE CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ET AUX ENFANTS (CNLVFE)

PRÉSENTATION DU CNLVFE

Les Violences Basées sur le Genre (VBG), qui désignent tout acte nuisible/préjudiciable perpétré contre le gré d’autrui, et basé sur des différences socialement prescrites entre hommes et femmes/filles et garçons continuent de sévir en Côte d’Ivoire.

En effet, malgré les efforts consentis par le gouvernement et les organisations de la société civile ainsi que les partenaires du système des Nations Unies, les VBG persistent.

Le Comité National de Lutte contre les Violences faites aux Femmes et aux Enfants (CNLVFE) s’est engagé depuis 2000, date de sa création, à lutter contre toute forme de violence à l’égard des populations vulnérables. Des actions sont ainsi menées à l’endroit des populations dans le cadre de la prévention, de la prise en charge des survivant(e)s de VBG et de la coordination des interventions.

Plusieurs résultats ont été déjà obtenus au profit des victimes. Il s’agit en effet du travail abattu par les agents du CNLVFE avec l’appui des partenaires au développement, des ONG et de la société civile. Ainsi les mécanismes de protection existants ont été renforcés par l’adoption en 2014 de la Stratégie Nationale de Lutte contre les Violences Basées sur le Genre (SNLVBG) et l’installation de 56 plateformes de lutte contre les Violences Basées sur le Genre. Ces plateformes qui sont un mécanisme de coordination au niveau local, regroupent les acteurs impliqués dans la réponse aux VBG.

Le CNLVFE est chargé de :

  • Proposer une politique de lutte contre les Violences faites aux Femmes et aux Enfants ,
  • Assister le Ministère dans la mise en œuvre des programmes proposés dans le cadre de la lutte contre les Violences faites aux Femmes et aux Enfants,
  • Veiller à l’application des textes de loi protégeant les Femmes et les Enfants,
  • Coordonner la formulation, la mise en œuvre et l’évaluation des actions d’assistance conseil, de prévention et de prise en charge intégrée des violences faites aux femmes et aux enfants,
  • Evaluer l’impact des programmes exécutés.

Tableau 1 : REPARTITION DES AGENTS SELON LEUR EMPLOI ET LEUR GRADE
QUALIFICATION GRADE NOMBRE
Spécialiste en Genre 01
Inspecteur Principal d’Education Spécialisée A5 04
Conseiller d’Education Permanente A3 01
Educateur Spécialisé A5 05
Educateur Préscolaire B3 02
Maître d’Education Spécialisée B3 02
Educatrice d’Internat A3 01
TOTAL 16

Les collaborateurs sont constitués des animateurs des bureaux d’écoute, médecins, psychologues, pédopsychiatres, magistrats, huissiers et avocats, qui œuvrent pour la prise en charge holistique des survivants de VBG.

Le service assure l’encadrement des stagiaires en provenance des universités privées et publiques, notamment des facultés de criminologie, sociologie, psychologie et de droit. Il accueille également des étudiants de l’Institut National de Formation Sociale (Assistants Sociaux, Educateurs Préscolaires, Educateurs Spécialisés, Maîtres d’Education Spécialisée) et de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS).

ORGANIGRAMME DU CNLVFE

NOTRE VISION

CNLVFE EN IMAGES

FLASH INFO
INFO   Atelier de formation pour l'utilisation de la plateforme "50 Millions de Femmes Africaines ont la parole" à l'hôtel Filao à Samy au Sénégal du 26 au 27 juillet 2019.           
;