17 Juin journée de l'Enfant Africian

DÉCLARATION OFFICIELLE DE MADAME LA MINISTRE À L’OCCASION DE LA JOURNEE DE L’ENFANT AFRICAIN (JEA) 2020 Juin 2020

 

Ivoiriens, Ivoiriennes ; Chers compatriotes ; Mesdames et Messieurs ; Chers enfants

 

Ce mois de juin 2020, la Côte d’Ivoire, à l’instar de tous les pays d’Afrique célèbre ses enfants.

Pour mémoire, le 16 juin 1976, des enfants noirs furent massacrés à Soweto, en Afrique du Sud, alors qu’ils organisaient une marche pacifique pour revendiquer leurs droits.

Face à cette situation intolérable, l’Union Africaine a décidé, en juillet 1990, de consacrer la date du 16 juin à la commémoration de la Journée de l’Enfant Africain (JEA).

Ainsi depuis 1991, la Côte d’Ivoire, marque un arrêt sur cette journée, une journée bien spéciale.

Mesdames et messieurs, Chers compatriotes, Cette commémoration marque le 30ème anniversaire de la Journée de l’Enfant Africain. Il est important de relever qu’elle coïncide, d’une part, avec le 30ème anniversaire de l’adoption de la Charte Africaine des Droits et du Bien-être de l’Enfant par l’Union Africaine et, d’autre part, avec la pandémie de la COVID-19.

C’est pourquoi, la Côte d’Ivoire a décidé de célébrer, cette année, la Journée de l’Enfant Africain en mettant un accent particulier sur la situation sanitaire actuelle, d’où le choix du thème :

« Respectons les droits des enfants afin de mieux les protéger en cette période de COVID-19 ».

Mesdames et Messieurs, Chers compatriotes,

Dès les premières heures de cette crise sanitaire sans précédent, le Conseil National de Sécurité, présidé par le Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA, a pris d’importantes mesures aux plans sanitaire et sécuritaire pour contenir la propagation du virus. En vue d’appliquer ces mesures, qui sont connues de tous, le Gouvernement, sur instruction du Premier Ministre, Monsieur Amadou Gon Coulibaly, a élaboré deux plans d’actions : - un plan de riposte sanitaire en vue de rompre la chaîne de transmission de la maladie à Coronavirus, un plan social, économique, et humanitaire, avec quatre fonds, dont le fonds spécial de Solidarité CODIV-19, pour soutenir les familles démunies, notamment les femmes chefs de familles et les enfants vulnérables.

C’est le lieu de rappeler que les efforts déployés par le Ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant visent à construire un environnement sain et propice au bien-être de nos enfants, à la prévention des violences domestiques à l’endroit des femmes et des enfants. À cet égard, les enfants en situation de rue, qui sont les plus exposés au risque de contamination, ont été accueillis dans des centres d’accueil et d’hébergement.

Mesdames et Messieurs, Chers compatriotes,

Cette commémoration constitue une opportunité pour saluer tous ceux qui concourent à la mise en œuvre de la Politique Nationale de Protection de l’Enfant.

Il me plaît, dans cette perspective, de rendre un vibrant hommage à la Première Dame, Madame Dominique Ouattara et de saluer son leadership. Sous son impulsion, un important travail est fait pour la sauvegarde des droits des enfants de Côte d’Ivoire et d’ailleurs. Les mécanismes et dispositifs de protection qu’elle a mis en place contre le travail des enfants l’attestent éloquemment. Il s’agit notamment de la construction de centres d’accueil et de réinsertion des enfants, des hôpitaux et centres de santé, des bibliothèques pour ne citer que ces infrastructures de développement psycho social et sanitaire.

Je tiens à saluer les Partenaires Techniques et Financiers, la société civile et le secteur privé pour leur contribution à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de protection des enfants.

A la faveur de cette journée, je voudrais en appeler à la vigilance et à l’engagement de tous afin que les droits des enfants soient davantage respectés. Ensemble, œuvrons pour la protection et le plein épanouissement de nos enfants, avenir de notre Nation.

Je vous remercie.

 

Professeur BAKAYOKO LY Ramata

 

20 novembre 2020 journées mondiales des droits de l'enfant

Journées mondiales des droits de l'enfant

L’élection du Président OUATTARA ouvre de belles perspectives pour la Côte d’Ivoire

Mon bonheur est à son comble. Car la brillante élection de notre candidat, le Président Alassane Ouattara, ouvre de belles perspectives pour la Côte d'lvoire.

CEDEF: Profession de foi de la candidate YOLI-BI

L'égalité des sexes ne signifie pas le changement de chromosomes. L'égalité dont il s'agit ici, c'est l'égalité en droits, l'équité dans les actions pour les femmes et les hommes.

Les Usines des femmes de Côte d’Ivoire voient le jour.

Le Premier ministre Hamed Bakayoko a procédé jeudi 22 octobre 2020, à Abengourou, à l’inauguration des usines des femmes de Côte d’Ivoire, un programme gouvernemental, en abrégé USIFEM-CI.