du 28 au 29 juillet 2020

Les cellules genres de 35 ministères et institutions prennent part à un atelier de formation 

Les cellules genres de 35 ministères et institutions prennent part à un atelier de formation du 28 au 29 juillet 2020, sur le genre, son management et ses concepts. 

« Depuis 2006 qu’elles sont créées, elles ne sont pas fonctionnelles, elles n’impactent pas nos travaux, elles n’impactent pas l’administration en termes d’innovation, d’équité genre et de justice. Cet atelier est l’occasion de les aider à travailler aussi sur le genre malgré leur mission professionnel », a relevé la Directrice de la promotion du genre et de l’équité du ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Tanoh Florence. 

Il s'agit pour le ministère de la femme, de la famille et de l'enfant d'accompagner et suivre ces cellules afin d’avoir des activités genre dans les ministères d’ici à deux mois. 

« Le professeur Bakayoko-Ly Ramata nous a mis en mission pour rendre ces cellules fonctionnelles. C’est un management réel que nous devons leur communiquer. Nous allons leur donner les dispositifs à mettre en place, l’équipe genre à mettre en place dans leurs différents ministères », a mentionné Madame Tanoh Florence. 

La représentante de la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, Ohou Anidié, a encouragé ces cellules à rester mobilisées autour de la question du genre. 

« Dans nos tâches, faits et gestes, l’approche genre nous interpelle. Aujourd’hui, ce sera l’occasion de prendre toute la mesure de la mission qui vous attend. Ce programme de formation vous conduira au cœur de vos responsabilités en vos qualités de responsables genre dans vos ministères et structures », a-t-elle indiqué. 

Cet atelier interactif qui se tient sur deux jours autour de l’opérationnalisation des cellules genre est meublé par des communications, des échanges et des travaux de groupes.

20 novembre 2020 journées mondiales des droits de l'enfant

Journées mondiales des droits de l'enfant

L’élection du Président OUATTARA ouvre de belles perspectives pour la Côte d’Ivoire

Mon bonheur est à son comble. Car la brillante élection de notre candidat, le Président Alassane Ouattara, ouvre de belles perspectives pour la Côte d'lvoire.

CEDEF: Profession de foi de la candidate YOLI-BI

L'égalité des sexes ne signifie pas le changement de chromosomes. L'égalité dont il s'agit ici, c'est l'égalité en droits, l'équité dans les actions pour les femmes et les hommes.

Les Usines des femmes de Côte d’Ivoire voient le jour.

Le Premier ministre Hamed Bakayoko a procédé jeudi 22 octobre 2020, à Abengourou, à l’inauguration des usines des femmes de Côte d’Ivoire, un programme gouvernemental, en abrégé USIFEM-CI.