PROCESSUS DE MISE EN PLACE DE LA PF, GCS ET CJ

Dans le principe, tous les sites abritant un centre social devront bénéficier de l’installation d’une plateforme de collaboration. Pour des questions de planification, certains critères sont à prendre en considération. Ce sont :

  • la densité de la population
  • la séroprévalence
  • l’existence d’un Centre Social ou d’autres structures du MFFAS
  • les zones de fortes migrations et de déplacements massifs des populations.
  • les zones à risque du fait de la prolifération des lieux de commerce sexuel, de toxicomanie, de l’importance du trafic routier, de pratiques culturelles néfastes (l’excision, le tatouage, le piercing), de paupérisation accrue des populations
  • les autres zones à haut risque (zones touristiques, zones frontalières, zones de forts trafics…)

Un groupe technique piloté par le PNOEV, est chargé de l’appréciation de ces critères. Il convient de noter que ceux-ci ne sont pas cumulatifs. Autrement dit, la prédominance de l’un d’entre eux peut concourir au choix d’un site.

Le choix du lieu conduit à une enquête dite analyse de la situation qui demeure une étape fondamentale dans le processus d’installation de la plateforme.

C’est une étude menée sur un site identifié dont l’objectif est de recueillir des données complètes relatives aux services disponibles, aux difficultés et besoins des OEV et des personnes qui s’en occupent.

De façon spécifique, cette étude permet de :

  • faire l’inventaire de toutes les structures publiques, privées, religieuses, ONG, ou autres intervenants dans le domaine du VIH/Sida et/ou en faveur des OEV ;
  • établir la cartographie des intervenants dans la prise en charge et l’accompagnement des OEV ;
  • faire une identification et une analyse des besoins des OEV et des personnes qui s’occupent d’eux ;
  • apprécier la demande des services en matière de prise en charge et d’accompagnement des OEV ;
  • identifier et analyser l’offre de service en matière de prise en charge et d’accompagnement des OEV

C’est l’étape qui suit l’analyse de la situation. Elle consiste à livrer les résultats des études menées sur le terrain. Cette restitution se fait en présence de toutes les parties prenantes, leur offrant ainsi l’opportunité d’améliorer lesdits résultats et de les valider avant toute publication.

Elle vise d’une part à partager les résultats de l’analyse de la situation avec les acteurs locaux et d’autre part à recueillir leurs avis et suggestions. A l’issue de cette restitution, les différentes entités que sont les plateformes de collaboration, groupes communautaires de soutien et cellule juridique sont officiellement mises en place.

La mise en place de ces entités se fera simultanément.

NB: En vue de consolider une plateforme nouvellement installée, un certain nombre d’actions prioritaires doivent être menée. Ce sont:

  • La formation des acteurs à la PEC des OEV
  • La remobilisation des acteurs de PEC des OEV
  • La supervision régulière des activités de ces acteurs pour renforcer la qualité de la PEC et des données: